Cours de yoga

Sommaire

Une fois choisi son type de yoga, il n'est pas toujours facile de trouver un cours de yoga. Quelques critères peuvent cependant vous y aider.

Cours de yoga : quel est l'intérêt d'un cours ?

Le cours de yoga collectif est indispensable si vous êtes débutant, car il permet :

  • un bon apprentissage des postures ;
  • en apprentissage d'un mode de respiration adéquat.

Pendant le cours, le professeur de yoga montre aux pratiquants débutants comment exécuter la posture de yoga et s'assure qu'ils la réalisent ensuite correctement. 

Certains, même confirmés, préfèrent poursuivre des séances en groupe, car ils se sentent plus motivés alors qu'ils ont du mal à pratiquer tout seuls. Comme tout sport collectif, c’est aussi un moment de partage qui crée une dynamique bienfaisante.

On peut aussi suivre des cours individuels de yoga, plus chers.

À noter : le matériel d’un débutant en yoga est assez léger : une tenue, un tapis, des briques, une sangle, un bolster, des yoga pads (pour les articulations fragiles) et un coussin de méditation (zafu).

Déroulement d'un cours de yoga : environ 1h30

Le déroulement d'un cours de yoga varie selon le type de yoga choisi, mais aussi selon le professeur de yoga. En général, la durée d’un cours s’élève à environ 1 h 30 :

  • 10 à 15 minutes d'échauffement ;
  • 50 à 60 minutes d'exercices ;
  • 10 à 15 minutes de relaxation.

Mais ce programme est variable, le cours peut aussi se dérouler de la façon suivante :

  • période brève de relaxation ;
  • échauffement ;
  • exercices ;
  • nouvelle période de relaxation pour finir.

À noter : certains types de yoga incluent 15 minutes de méditation.

Coût d'un cours de yoga : selon le type de cours

Le coût de la séance dépend s’il s'agit :

  • d'un cours particulier à domicile : 55 à 65 € par séance ;
  • d'un cours en groupe : 18 à 25 € par séance pour tous les publics.

Le prix varie aussi selon le type de ville : plus cher à Paris que dans une ville de province.

À noter : des tarifs particuliers peuvent être accordés aux étudiants et aux chômeurs (tarifs réduits).

Trouver un cours de yoga : plusieurs options

Il existe un éventail assez large de propositions. Pour choisir, aidez-vous :

  • du bouche-à-oreille : une bonne réputation reste un atout important ;
  • de l'information que vous collectez vous-même.

Renseignez-vous :

  • auprès d'une association de yoga ;
  • auprès de la mairie de votre arrondissement/ville qui peut aussi proposer des cours de yoga, ;
  • en consultant l'annuaire et les sites Internet spécialisés (notamment la Fédération française de yoga).

Les cours de yoga peuvent se pratiquer partout : à la maison, dans une salle de sport, dans un studio de yoga, à l’extérieur, etc. Si la maison crée un cadre très personnel propice à la détente et si l’extérieur renforce l’état méditatif, le studio est souvent préféré à la salle de sport pour des raisons de décoration et d’ambiance générale. Des professeurs proposent aussi des vidéos pour suivre des cours en ligne. 

Bon à savoir : il n’existe pas de moment idéal pour pratiquer le yoga, chacun l’intègre dans son planning comme bon lui semble. Certains préfèrent le matin, pour oxygéner leur corps et lui donner de l’énergie pour bien débuter la journée. D’autres l’apprécient avant de se coucher, pour éliminer le stress de la journée et passer une nuit reposante.

Quels sont les différents styles de yoga ?

Le yoga s’étant beaucoup démocratisé depuis 50 ans, il en existe aujourd’hui plusieurs styles.

Le hatha yoga

Le hatha yoga  (« ha » pour soleil et « tha » pour la lune) reste la forme la plus traditionnelle du yoga. Les cours constituent des moments propices à la détente, à l’élimination du stress quotidien et à l’introspection. Les professeurs mettront l’accent sur le pranayama, la discipline qui vous apprend à maîtriser votre respiration. Le hatha yoga, qui demande peu de matériel, est recommandé pour les personnes qui ne pratiquent pas ou peu de sport. 

L’ashtanga yoga

L’ashtanga yoga  (« ashtau » pour 8 et « anga » pour « membres ») désigne un yoga beaucoup plus dynamique, moins adapté aux débutants. Ses principes reposent sur les 8 membres, avec une série bien définie de respirations entre chaque posture (5 ou 8) :

  • le yamas (les règles de comportement) ;
  • le niyamas (l’autodiscipline) ;
  • les asanas (les postures corporelles) ;
  • le pranayama (la respiration) ;
  • le pratyahara (la maîtrise des sens) ;
  • le dharana (la concentration) ;
  • le samadhi (l’illumination).

Le yoga lyengar

Le yoga lyengar est une pratique qui va à contre-courant de l’ashtanga : les postures sont tenues plus longtemps et l’alignement des différentes parties du corps est privilégié à l’intensité des mouvements. Du matériel peut même être utilisé pour allonger la durée des postures. Un débutant trouvera le niveau de certaines postures assez élevé.  

Le vinyoga

Le vinyoga (« vi » pour « adaptation », et « ni » pour « application appropriée ») s’inscrit dans une démarche thérapeutique en s’appuyant sur toutes les pratiques du yoga (respiration, postures corporelles, maitrise des sens, méditation, etc.). Le cours débute par la création d’un sas avec l’extérieur puis des postures d’échauffement, sur 2 à 3 gravités (debout, assis, couché) qui aboutissent à la posture principale. Cette pratique, à l’intensité variable, forme une très bonne porte d’entrée pour un débutant qui souhaite s’ouvrir à une nouvelle méthode. 

Le vinyasa

Le vinyasa met l’accent sur la précision des postures et la fluidité des enchaînements. Ce style de yoga gagne en intensité en fonction du niveau du pratiquant. Il demande de la créativité, une bonne condition physique et une concentration maximale. 

L’aéro yoga

Pour vous, des séances de yoga dans un hamac aérien sonnent comme le nirvana de la détente du corps et de l’esprit ? L’aéro yoga devrait vous plaire. 

Pratique répandue dans la danse aérienne et les arts du cirque, ce style se veut accessible à tous. Trois niveaux de difficulté existent (du débutant au confirmé) et permettent de renouveler les postures dans une démarche beaucoup plus aérienne et libérée, en appliquant des postures inversées. 

Mais attention, cette pratique peut poser des problèmes si vous présentez un risque de pression artérielle assez important.

Le kundalini yoga

De tous les styles, le kundalini est la forme de yoga qui se concentre le plus sur la méditation et l’esprit. Les professeurs se focalisent principalement sur la respiration, les postures, les méditations et les chants pour atteindre un niveau de conscience difficile d’accès, qui nécessite même un encadrement pour les personnes sensibles ou fragiles. 

Le yin yoga

Si kundalini garde une approche très indienne de l’esprit et du corps, le yin s’inscrit dans la médecine traditionnelle chinoise. À l’aide d’une dizaine de postures qui se réalisent principalement au sol, les professeurs vous aident à parcourir les méridiens de votre corps afin de les relâcher et d’améliorer la circulation du chi (l’énergie).

Bon à savoir : l’acro yoga, une pratique non traditionnelle, réunit la sagesse du yoga, la force de l’acrobatie et les pressions issues du massage thaï. Ce style de yoga, parfait en complément d’un autre sport, demande du physique, de la souplesse et de la technique.

Ces pros peuvent vous aider